Les origines de la coupe Afro

L'origine de cette coiffure remonte à l'époque de l'occupation italienne du Kenya, de vastes réseaux de rebelles s'organisèrent pour résister. La coiffure crépue bouffante traditionnelle de ces combattants devint alors un modèle pour le style Afro.

L'afro est liée historiquement et sociologiquement à l'histoire des Afro-américains des années 1950/60/70, mais également des Afro-caribéens, des Afro-latinos et bien sur des Africains. Porter cette coupe avait une symbolique politique et culturel. La lutte pour les droits civiques et l'affirmation culturelle des descendants d’Africains et le mouvement Black is Beautiful consacre la culture noire comme indépendante, sous plusieurs aspects et refuse donc la dépendance au canon de l’époque.

Le symbole du peigne « afro » se terminant en « black fist », et disposé dans les cheveux a fait le tour de la planète. Cette époque coïncide également avec les indépendances africaines et caribéennes. Cette coupe qui s'est donc répandue dans tout le monde afro, fut le symbole de la fierté noire et de sa volonté de ne plus être dépréciée par les Blancs. Par ailleurs, avec la cristallisation des affrontements interraciaux des années 1970, avec la doctrine du Black Power lancée entre autres par Malcolm X, cette coupe sera reprise par les Black Panthers. Les films de la Blaxploitation s’en feront également l’écho avec John Shaft, Slaughter, Foxy Brown (où Pam Grier cachera un revolver dans son afro et éliminera ses ennemis par surprise). Les femmes furent à l'avant garde de cette affirmation de soi avec Angela Davis, Kathleen Cleaver, Assata Shakur, Aretha Franklin, Tamara Dobson, Diana Ross, Pam Grier... Chez les hommes, les Jackson Five seront les plus populaires. Les années 1980, sous Reagan et Bush Père, vont amener une relative intégration et voir diminuer le nombre des amateurs de cette coupe sans pour autant qu'ils disparaissent. Dans les années 1990 et 2000 on pourra voir des femmes la remettre au goût du jour pour ne pas se conformer aux canons blancs dominants (défrisage et tissage).

  • L'occupation italienne sur wikipédia
  • Le mouvement Black Power sur wikipédia